Que se passe-t’il après la fraude?

La fraude bancaire est un fléau pour les entreprises. Son organisation demande plusieurs mois de préparation au fraudeur, et une exécution irréprochable le jour J. 

Il est important de se protéger de l’attaque mais vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il arrivait à votre argent après ?  

En effet, une fois l’argent réceptionné, le fraudeur doit s’assurer qu’il soit intraçable et doit exécuter de nouvelles tâches afin de ne prendre aucun risque.  

Que devient l’argent après la fraude ?  

Une fois l’argent réceptionné, le fraudeur le transfère automatiquement vers un compte étranger. La France fait partie de la zone SEPA, zone dans laquelle il est possible d’annuler un virement. Le fraudeur effectue son transfert le plus rapidement possible en-dehors de cette zone. Pour transférer cet argent sans soupçon, différentes techniques sont possibles. Le fraudeur préfère effectuer des virements le samedi matin, à vigilance moindre, et peut également utiliser des applications mobiles pour effectuer des transferts simples. Enfin, il peut acheter des bitcoins pour brouiller les pistes.  

L’argent récupéré par le fraudeur peut faire le tour du monde en moins d’une journée. L’entreprise fraudée quant à elle peut mettre 229 jours à se rendre compte qu’elle a subi une fraude (Source : AXA).  

Quels risques pour le fraudeur ?  

Le risque fait partie de l’organisation de la fraude. D’une entreprise à l’autre, les risques pour le fraudeur diffèrent.  

En général, le fraudeur sait que l’escroquerie est un délit puni de 5 ans d’emprisonnement et de 375 000 € d’amende (article L.313-1 du code pénal).  

C’est la peine maximale, et elle est cependant rarement appliquée.  

Les affaires ne sont jamais traitées de la même façon, selon l’importance du montant dérobé et de l’entreprise.  

Les enquêtes sont difficiles et leur résultat très incertain : identité du fraudeur, adresse IP, limites de frontières etc. Les fraudes sont souvent réalisées depuis l’étranger : la territorialité des enquêteurs et des tribunaux peut brouiller les pistes.  

Quels risques pour le fraudeur ?  

Les conséquences pour une entreprise sont très nombreuses. Souvent irréversibles, les dommages peuvent s’étendre sur plusieurs années. 
Il y a tout d’abord des conséquences liées à la perte financière : faillite, licenciements, manque de moyens, restriction des budgets… L’entreprise doit également essuyer une perte de confiance de la part de ses clients, de ses fournisseurs et de ses collaborateurs. Le fournisseur s’étant fait voler son montant dû, reste en attente de son paiement.  

Finalement, c’est l’image de l’entreprise, construite sur plusieurs années, qui se retrouve ternie.

Mettez-vous dans la peau d’un fraudeur !

Catch them if you can, c’est l’ebook ludique indispensable à toute entreprise qui souhaite se protéger contre la fraude bancaire. Soyez immergés dans le travail des fraudeurs et contre-attaquez la fraude !

Télécharger l’ebook
CTIYC_Mockup

Après la fraude bancaire, l’argent disparait et la réputation de l’entreprise aussi.  

On imagine souvent les fraudeurs, après leur escroquerie, s’installer dans un endroit paradisiaque et profiter de leur argent. Dans la pratique, cet argent détourné sert à financer des arnaques plus importantes. Il peut également alimenter des réseaux de terrorisme ou de trafic de drogue. 

La fraude bancaire est donc un fléau pour les entreprises mais aussi pour la sécurité de la société.  

Pour se prémunir de la fraude, il est donc important de s’en protéger à chaque étape, en utilisant des moyens collaboratifs et fiables.  

Je choisis mon réseau et je partage !

Retour au blog