Le débat du vendredi 7 février entre les experts Tradeshift et SiS id. animé par Stéphane Soumier a tenu ses promesses avec des échanges nourris entre trésoriers, directeurs comptables et responsables informatiques de grands groupes.

Des tentatives de fraudes toujours plus nombreuses

« Pas un jour sans contrer une tentative de fraude », est le constat partagé par tous. Les différents types de fraudes sont nombreux et l’on constate une utilisation cyclique de chacun. Si l’usurpation d’identité reste toujours la fraude la plus utilisée, les entreprises présentes ont toutes observé une professionnalisation du côté des fraudeurs. L’ingénierie sociale est de plus en plus sophistiquée et l’utilisation habile des médias tels que Linkedin ou Whatsapp connaît une recrudescence.

Les conséquences de la fraude sont nombreuses. L’image de l’entité attaquée est altérée, en interne l’impact social est néfaste et laisse libre cours à un climat de méfiance. Les équipes doivent faire face à une double pression au quotidien : payer dans les temps et s’assurer que ces paiements soient faits sur les bonnes coordonnées bancaires. C’est en ça que Tradeshift et SiS id. sont complémentaires. Le premier simplifie les paiements et le second les sécurise.

Sensibilisation et prévention

Les entreprises déploient aujourd’hui de nouveaux outils pour prévenir et sensibiliser leurs équipes. Pour communiquer, la gamification ou l’apprentissage par le jeu, est de plus en plus utilisée, entre webinars et quizz. Certaines entreprises créent également de fausses campagnes de phishing et de fausses attaques pour préparer leurs collaborateurs à les repérer.

Automatisation, pas déresponsabilisation

Si la digitalisation est le bras armé des entreprises, elle est également celui des fraudeurs. Il est nécessaire que la digitalisation soit comprise par l’ensemble des parties et qu’elle ne rime pas avec déresponsabilisation. Elle aide, sécurise, fait gagner du temps sur des actions automatisables mais ne supprime pas complètement les actions manuelles. Les entreprises doivent accompagner leur personnel à retrouver une place dans ces nouveaux processus.

Pour en savoir plus, visionnez ce webinar à la demande :

Webinar à la demande